TRACKS Compagnie Zahrbat




SALLE DES FÊTES – FONTAINE-LE-DUN

MERCREDI 15 JANV 20H

DURÉE 55 MIN
TARIFS C DE 10 € À 4 €

Depuis sa naissance dans le delta du Mississippi, à la même époque que la danse moderne, la musique jazz a toujours constitué un espace de créativité et de brassage. Depuis lors les deux disciplines se sont rarement croisées, alors qu’elles ont beaucoup en commun, du goût de l’improvisation à l’esprit de liberté qui les traversent.
Brahim Bouchelaghem crée Tracks dans le cadre de dansewindows du Centre Chorégraphique National de Roubaix, la danse pour tous et partout, et aborde le jazz en imaginant cette pièce, dans laquelle le hip-hop se confronte au jazz et à la danse contemporaine au cœur des années folles.
Un alliage époustouflant qui réunit un ancien jazzman chevronné, une chanteuse ambitieuse, un musicien un peu « looser » ainsi qu’un brigand. Chacun avec ses rêves, ses espoirs, va essayer d’apprivoiser l’autre…
Une rythmique se compose au gré des tentatives tour à tour drôles, décalées, ou plus graves !

chorégraphie Brahim Bouchelaghem mixage Nicolas De Zorzi costumes Emmanuelle Geoffroy lumière Philippe Chambion musique On the sunny side of the street Louis Armstrong, Yesterday Billie Holiday, Erroll’s bounce Erroll Garner, My funny Valentine Gerry Mulligan, Imagine Vijay Iyer, Take five Dave Brubeck, Inside Me Nicolas De Zorzi, Put A Lid On It Caspar Remix – Squirrel Nut Zippers, Booty Swing & Rough Cuts Parov Stelar avec Fouad Atzouza, Chinatsu Kosakatani, Alhousseyne N’Diaye & Brahim Bouchelaghem

PRODUCTION Compagnie Zahrbat, Centre chorégraphique national de Roubaix -Nord-Pas-de-Calais SOUTIEN Communauté d’agglomération Artoiscomm., Conseil général du Pas-de-Calais. La compagnie Zahrbat bénéficie du dispositif d’aide à la diffusion du Conseil général du Nord et du Conseil général du Pas-de-Calais. La compagnie Zahrbat est subventionnée par la Ville de Roubaix, la Région Hauts-de-France au programme d’activité, par la DRAC Hauts-de-France dans le cadre de l’aide à la structuration.

LA PRESSE EN PARLE
(…) Un mélange des genres qui trouve toute sa pertinence avec la créativité folle du chorégraphe, qui prouve là encore, que le hip-hop se nourrit, comme le jazz, d’un esprit de liberté. Julie Ho Hoa, La Montagne


©Antonioli