SAÏD EL FELIZ Thomas Germaine



JEUDI 8 NOV 20H

Son rêve : Paris

Saïd, jeune Marocain, quitte son pays pour venir tenter sa chance en Europe. Histoire banale, que le masque de commedia dell’arte permet de transposer. Le valet Arlequin du XVIe siècle endosse les habits du relégué emblématique d’aujourd’hui. Celui de l’immigré clandestin, héros tragique de notre époque. C’est l’histoire d’un voyage initiatique, la quête de soi et le désir d’Ailleurs, la recherche de l’Autre et celle d’une reconnaissance sociale. Le masque, ici, révèle une réalité sociale grossie où se confondent bestialité et poésie. Il privilégie le regard que le comédien pose, à la manière du microscope, sur les dysfonctionnements de la société européenne, miroir aux alouettes, terre promise et lieu de désillusions. Il permet de renouer avec les émotions premières : rire, larmes, signes patents de la comédie et du drame puisque Saïd suivra le parcours de la farce à la tragédie. En s’appuyant sur la tradition de jeu de la commedia dell’arte, le spectacle est improvisé et réinventé chaque soir à partir du canevas Saïd El Feliz. Seul en scène et incarnant tous les personnages de son épopée, l’acteur évolue comme un funambule sur un fil fragile et sensible avec les spectateurs.

 

> Stage théâtre samedi 3 et dimanche 4 novembre

Durée 1h30
Tarifs B de 18 € à 6 €

conception Thomas Germaine masque Pierre Suma lumière Jean-Claude Caillard assisté de Anne-Marie Guerrero assistante mise en scène Bénédicte Lesenne avec Thomas Germaine

COPRODUCTION Théâtre des Quartiers d’Ivry – La 56e Compagnie