LE DINDON Compagnie Viva



VENDREDI 3 MAI 20H
Création

Ce classique du vaudeville, écrit en 1896, est la première pièce de Georges Feydeau qui fut jouée à la Comédie-Française. Le Dindon, une pièce qui confronte le désir au couple, qui amène sur le champ des possibles de l’aventure amoureuse, de l’infidélité. Tous les personnages en sont là, certains sans aucun scrupule, et d’autres s’interrogeant, tentés, hésitants.
La vertueuse Lucienne Vatelin est en proie aux assiduités du maladroit Rédillon et de l’infatué Pontagnac. Elle leur fait savoir qu’elle ne trompera son époux, le brave avoué Vatelin auquel elle a juré fidélité, qu’à condition qu’il en fasse de même. Ce qui lui permettrait de dire : « Vous m’avez trompée, je vous trompe aussi ! » Tout se complique avec l’arrivée d’anciens amants, de nouveaux soupirants et d’épouses outragées, Madame Pontagnac et Maggy, l’ex-maîtresse de Vatelin, arrivant chez lui inopinément.
Renversant les rôles traditionnels, Georges Feydeau montre ici des hommes devenus objets sexuels manipulés par les femmes, dans une comédie où le spectateur est tenu en haleine pour savoir qui sera finalement le « dindon de la farce »

 

Stage théâtre samedi 4 et dimanche 5 mai 

 

Durée 1h55
Tarifs B de 18 € À 6 €

mise en scène, adaptation & scénographie Anthony Magnier assistante à la mise en scène Cécile Mathieu costumes Mélisande de Serres lumière Stéphane Balny avec Delphine Cogniard, Magali Genoud, Marie Le Cam, Anthony Magnier, Xavier Martel, Laurent Paolini, Julien Renon

PRODUCTION Compagnie Viva DIFFUSION Clémence Martin ADMINISTRATION DE PRODUCTION Fanny Laurent SOUTIEN Ville de Versailles, Les Tanzmatten-Selestat, Festival du Mois Molière-Versailles, Théâtre Alphonse Daudet-Coignières, Théâtre Le Rayon Vert-Saint Valery en Caux, Espace culturel de Villeneuve-le-Roi, Les Bords de Scènes, Centre culturel de Nouzonville, Espace Dispan de Floran-L’Haÿ-Les-Roses, Le Galet-Pessac, Le Prisme-Élancourt
La Compagnie Viva est accueillie en résidence par la Ville de Versailles depuis septembre 2010.


© Compagnie Viva