JOJO AU BORD DU MONDE Collectif Les Tombé.e.s des Nues



VENDREDI 19 OCT 10H
Création
À partir de 10 ans

Notre héros s’appelle Jonas-Joachim Tabanas, dit Jojo pour les intimes. Mais des intimes, Jojo n’en a pour ainsi dire aucun. C’est un « solo boy ». Dans sa rue déserte, il est triste et s’ennuie. Surgissent alors Anita, fée dépressive et désœuvrée, et sa vieille mère, la fée Jilette, tout aussi déglinguée. Jojo propose de garder la vieille fée jusqu’à minuit, mais bientôt, celle-ci va disparaître, entraînant Jojo dans un voyage inattendu. Confronté à ses colères et à ses peurs, Jojo affrontera seul les épreuves pour réaliser son autonomie et se faire une vie bien à lui. C’est sa rencontre avec Jilette, qui, elle, s’apprête à quitter la vie, qui va lui redonner goût à la sienne. Cette vie qu’elle abandonne, c’est à Jojo qu’elle va la confier. « Les bonnes histoires font toujours un peu peur. Après, on se sent plus forts. » nous dit Stéphane Jaubertie. Dans une langue drôle, incisive et poétique, l’auteur nous emmène dans un voyage initiatique, infusé de pop culture et d’humour.

 

Durée estimée 1h05
Tarifs scolaires
– Primaires & maternelles de la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre 4 €, hors de la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre 4,50 €
– Collèges & lycées A-8 € B-8 € C-6 €

texte Stéphane Jaubertie mise en scène Pierre Delmotte scénographie Fabien Persil chorégraphie Frédérike Unger lumière Geoffroy Duval univers sonore Florent Houdu costumes Corinne Lejeune marionnette Ariane Dionyssopoulos avec Nicolas Dégremont, Valérie Diome, Hélène Francisci, Jean- François Levistre, Aure Rodenbour

 

PRODUCTION Collectif Les Tombé.e.s des Nues ADMINISTRATION Émeline Revelard COPRODUCTION Théâtre en Seine-Duclair, Le Tangram Scène nationale Évreux-Louviers, Théâtre Le Rayon Vert-Saint Valery en Caux, DSN Scène nationale-Dieppe, Théâtre du Château Scène conventionnée-Eu REMERCIEMENTS Le collectif remercie très chaleureusement Marielle Julien, Yann Dacosta, Colin Pitrat, Philippe Chamaux, Jérôme Hardouin.
Le spectacle a également reçu le soutien du ministère de la Culture et de la Communication DRAC Normandie, du Département de Seine-Maritime et de la Ville de Rouen.